Gérer mes déchets verts

Nous sommes tous confinés chez nous et certain d'entre-nous profitent du beau temps pour jardiner ! Très bonne idée, mais que faire de ses déchets verts alors que les déchèteries sont fermées ?

Surtout ne les brûlez pas ! C'est interdit.
Leur combustion à l’air libre émet des particules fines qui dégradent la qualité de l’air et ont un impact sur notre santé.

Il existe de nombreuses solutions permettant de gérer les déchets verts comme le paillage et le compostage :

Qu’est-ce que le Paillage ?  Cette méthode consiste à déposer sur le sol, une couche plus ou moins épaisse de matière végétale qui permet d'éviter l'installation des herbes indésirables sur la terre nue et autour des plantes, de limiter l’évaporation de l'eau et ainsi maintenir le sol plus humide, de favoriser la vie du sol car en se décomposant le paillis fertilise le sol et nourrit les organismes du sol. Tout votre jardin tirera profit du paillage : potager, massifs, haies, arbres, verger mais aussi chemins et sentiers. A vous de choisir le type de paillis le plus adapté à vos envies et besoins.

Qu’est-ce que le compostage ? Le compostage est un procédé naturel de transformation des déchets organiques, dont font partie nos déchets de cuisine d’origine végétale et nos déchets de jardin. En présence d’eau et d’air, et au contact avec le sol, les matières organiques attirent les micro‐organismes décomposeurs (bactéries, champignons microscopiques, vers), qui les transforment en un terreau fertile : le compost. Ce dernier pourra être utilisé comme amendement organique, améliorant la structure des sols, ou comme engrais nourrissant les plantes.  Un guide de compostage est disponible sur le site de Coeur de Savoie 

Si vous ne pouvez pas avoir recours à l'une de ses solutions alors vous pouvez stocker vos déchets verts au fond de votre jardin en attendant la réouverture des déchèteries.

 

Quelles solutions en fonction du type de déchet ?

FAQ - Liste

Déchets verts

Pour la pelouse :

Tondez sans le bac de ramassage de la tondeuse ! La tonte va naturellement se disperser sur votre pelouse, et avec le soleil, sécher très rapidement, puis se décomposer progressivement en nourrissant votre pelouse.

Vous pouvez aussi l’utiliser en paillis : il faut la sécher au préalable 1 à 2 jours puis la disposer sur 5 à 10 cm d’épaisseur ou mettez la tonte fraîche sur quelques centimètres seulement, au potager ou au pied des arbres.

Attention, ne mettez pas la tonte en tas dans votre composteur : cela fermente et cause de mauvaises odeurs, attendez qu’elle sèche.

Pour les mauvaises herbes :

Compostez en pensant à un bon brassage qui permettra une montée en température propice à la décomposition.

Le chiendent, les racines d'orties, le liseron doivent être bien séchés avant d'être incorporés, pour éviter la reprise des racines.

Pour le lierre, passez-le à la tondeuse : le résultat forme un excellent paillage pour les plantations.

Pour les branches :

Vous disposez d'une tondeuse thermique et non électrique (avec des moteurs moins puissants) : vous pouvez broyer les branches d'un diamètre de moins d'un centimètre et vous en servir en paillage ou les mettre dans votre composteur.

Sinon, vous les coupez au sécateur, serpe ou hachette. Vous pouvez ensuite les étaler sur une bonne couche de 10 cm environ, d’une durée de vie de un an voir plus.