Budget 2017

Comme pour beaucoup de collectivités locales, le budget 2017 de la Communauté de communes a été élaboré dans un contexte financier contraint : baisse des dotations de l'Etat (la Communauté de communes Coeur de Savoie a perdu près d'un million d'euros de recettes de fonctionnement en provenance de l'Etat depuis sa création en 2014), choix des élus communautaires de ne pas augmenter les taux de fiscalité locale pour épargner les contribuables cette année encore ...

Le Conseil communautaire s'est attaché à rechercher de nouvelles recettes fiscales, en optimisant la fiscalité sur les grandes surfaces et sur la base minimum servant au calcuI de la taxe foncière des entreprises ne disposant pas de locaux propres ou disposant de locaux de faible valeur eu égard à leur chiffre d'affaire.

Un effort a été demandé aux services pour réaliser des économiesdegestion,de l'ordre de 10%. Un effort similaire a été demandé aux partenaires de la Communauté de communes dont la subvention a diminué d'autant.

Les communes membres ont également été sollicitées: jusqu'en 2016 la Communauté de communes prenait à sa charge la contribution de ses 43 communes membres au Fond de Péréquation des Ressources Intercommunales et Communales (FPIC) (448.000 € en 2016).
Cette année, la Communauté de communes ne prend à sa charge que sa part propre (216.000 €), laissant à chaque commune le soin de payer la sienne (583.000 € au total).
Des réflexions sont déjà en cours pour dégager de nouvelles pistes d'économie et de recettes supplémentaires pour 2018. Une hausse des taux d'imposition en 2018 semble assez inévitable.

Enfin, le budget 2017 intègre désormais le Parc d'activités Alpespace. Le budget global passe ainsi de 40 millions d'euros en 2016 à 58,4 millions d'euros en 2017.

Sur ce budget global de 58.4 millions d'euros, les dépenses réelles -pour le financement de l'ensemble des actions de la Communauté de communes et son fonctionnement - représentent 43 millions d'euros dont 10 millions d'euros d'attributions de compensation revenant aux communes.
Une masse de 15,4 millions d'euros constitue des mouvements financiers internes dont 11 ,8 millions concernent des opérations comptables de stocks liées à l'aménagement et à la commercialisation des parcs d'activités.

Les diagrammes ci-après retracent les principaux éléments de recettes et de dépenses réels de la Communauté de communes.

Principales ressources

Voir l'image en grand

principaux postes de dépenses

Voir l'image en grand