Agriculture - Forêt

L'activité agricole en Cœur de Savoie

L’activité agricole est dynamique, productive et diversifiée sur le territoire Coeur de Savoie. Elle représentait 24 % du chiffre d’affaire agricole de la Savoie au milieu des années 2000, pour un peu moins de 400 exploitations professionnelles. C’est l’un des rares territoires de Savoie où l’on a une telle variété de productions : vignes (activité prédominante), fruits, laits, viande, céréales… etc.

Si le maintien de cette activité n’est, à ce jour, pas compromis, l’agriculture «traditionnelle» (polyculture, élevage, notamment) doit faire face à certaines difficultés structurelles. Il est donc important d’accompagner les différentes filières présentes sur le territoire afin de conforter cette activité économique et de concilier son développement avec la croissance démographique et urbaine, en évitant les concurrences et conflits d’usage.

Le territoire s’est engagé dans cette voie depuis 5 ans, en se dotant d’une animation agricole en partenariat avec la Chambre d’agriculture. Celle-ci a contribué à la fédération des professionnels, qui n’était pas évidente à cette échelle, au regard de la diversité des productions agricoles.

Outre l’animation, le territoire s’est engagé dans deux objectifs :

  • la préservation du foncier agricole

  • la valorisation des productions locales et le développement des circuits courts. 

Informations extraites du CTS Coeur de Savoie deuxième génération (2012 - 2016) réalisé en 2011 - 2012 par le cabinet d'étude MDP.

Territoire de basse vallée, Coeur de Savoie représente 30% des terres labourables de Savoie et 56% des cultures pérennes (vignes notamment). C'est aussi 20% des unités de travail agricole du département.

Les 469 exploitations travaillent 10 687 hectares dont 30% de terres labourables (la moyenne départementale est à 10%) et 40% de surface toujours en herbe (soit près de 4 400ha). Si le nombre d'exploitations a fortement diminué en 10 ans (- 35%), la surface agricole utilisée n'a quant à elle que peu varié en comparaison: - 3%. Cela s'explique par le regroupement et l'agrandissement des exploitations. Sur le canton de La Rochette - Val Gelon par exemple, on dénombre 80 exploitations (là aussi - 35% en 10 ans) pour 1 837 hectares de surface agricole utilisée: 75% de surface toujours en herbe et 1 810 unités cheptel (unités de gros bétail). 

Données issues du RGA 2010

 


Superficie agricole utilisée en 2010 (en ha)