Des actions citoyennes

Une centrale villageoise sur Cœur de Savoie

Il s'agit d'un projet initié par Nicolas Podeur, habitant de Saint-Pierre d'Albigny.

L'objet de ce projet est de créer une société locale coopérative, "Le Solaret", qui a pour but de développer les énergies renouvelables en associant citoyens, collectivités et entreprises locales. Dans un premier temps, cette société coopérative se mobilise sur la valorisation de toitures de particuliers, d'entreprises, de collectivités afin d'y installer des panneaux photovoltaïques et produire localement de l'éléctricité. . Il s’agit dans un 1er temps de réaliser des toitures photovoltaïques sur des toits de particuliers, d’entreprises et/ou de collectivités. La démarche de centrale villageoise permet à tout citoyen de s’impliquer dans la transition énergétique, soit en investissant dans le projet, soit en mettant un toit à disposition.

2 réunions publiques ont été organisées en 2016. Des groupes de travail ont été constitués, l'un pour l'écriture des statuts de cette société locale et l'autre pour définir le contenu de l'étude de faisabilité des premières toitures photovoltaïques. 

Potagers individuels, jardins partagés, un moyen de consommer local

Réduire nos consommations énergétiques, c’est aussi consommer local. En effet, la nourriture que nous consommons est responsable d’une très grosse partie de nos émissions de gaz à effet de serre puisqu’elle induit des distances parcourues qui sont très souvent aberrantes, avec des modes de transports polluants.

Cœur de Savoie a la chance d’être un territoire rural. Beaucoup de ses habitants ont en effet la possibilité d’avoir un potager sur leur propre terrain, mais pas tous. Créer un jardin partagé peut répondre à ce besoin et créer un lieu d’échanges et de socialisation.

Sonia Bataillon, chargée de mission développement durable à la Communauté de communes peut vous accompagner dans la réalisation d'un jardin partagé.

Sonia Bataillon : sonia.bataillon@cc.coeurdesavoie.fr - 04 79 84 36 27

L’expérience de Montmélian : des jardins familiaux et un jardin partagé

A Montmélian, les jardins familiaux sont une vieille histoire. Les premiers terrains ont été mis à disposition d’habitants il y a plus de trente ans. A cette époque, les gens cultivaient de très grandes parcelles de près de 200 m² en potagers dans des jardins familiaux situés dans le secteur du chemin de la digue.

Mais ces dernières années de plus en plus d’habitants ont demandé à avoir une parcelle. Le nombre de parcelles a presque doublé passant d’une quarantaine de parcelles à plus de soixante-dix ces quatre dernières années. Conséquence, les parcelles attribuées aujourd’hui sont d’une centaine de m².

Les parcelles sont dotés en récupérateurs d’eau qui permettent d’alimenter des cuves de 1000 à 2000 m3 par an, ce qui suffit presque à la consommation en eau des potagers.

Un jardin partagé a été créé au printemps 2015 avenue Paul Louis Merlin dans le périmètre des jardins familiaux existants par l’Association du même nom en partenariat avec le Territoire du Développement Social de la Savoie et la Ville de Montmélian. Issu d’une réflexion initiée par des bénévoles de la Banque Alimentaire, ce jardin est destiné à être cultivé par des personnes en situation de précarité. Son objectif est de favoriser la création d’un lien social de proximité entre les différents utilisateurs de ce jardin. Les légumes cultivés permettent également de fournir à ces personnes un apport non négligeable en terme de dépenses alimentaires.